+ -

Une structure, un projet

Une tradition d’intercommunalité

La communauté de communes est l'héritière d'une histoire déjà longue de l'intercommunalité sur le bassin de Neuves-Maisons :

  • Le district urbain de Neuves-Maisons a été créé dès 1965 avec 6 communes.
  • Il s'est transformé en communauté de communes le 1er janvier 2001 et regroupait 12 communes dès 2002.
  • Depuis 2006, la CCMM coopère avec les intercommunalités voisines au sein du pays Terres de Lorraine.
  • Le 1er janvier 2014 elle a accueilli 7 nouvelles communes.

Des compétences au service d’un projet

Les compétences de la CCMM sont définies dans ses statuts, par arrêté préfectoral.

>> Téléchargez ici les statuts de la CCMM

Un nouveau projet de territoire pour relever les défis de demain

Depuis 2002, à chaque nouveau mandat, un projet de territoire est élaboré, servant de feuille de route aux élus de Moselle et Madon. Le projet de territoire est écrit par les élus (commissions, bureau et conseil communautaires), et en tenant compte de l’avis des habitants et des forces vives du territoire.

Le nouveau projet de territoire privilégie, une fois encore, une démarche participative et citoyenne qui place l’habitant au cœur de ses préoccupations et projets.

Un projet de territoire : 4 défis à relever - 2016>2020

  • défi 1 : réussir l'équilibre entre urbanité et ruralité en préservant la richesse paysagère du territoire
  • défi 2 : positiver l'image du territoire vers une reconversion 2.0
  • défi 3 : dessiner un territoire de vie solidaire et citoyen
  • défi 4 : faire des choix sociaux et environnementaux durables

>> Téléchargez ici le projet de territoire 2016-2020

>> Téléchargez ici une synthèse du projet de territoire (infographie)


Des ressources pour financer les projets


Pour assurer le financement des priorités politiques définies pour le territoire de Moselle et Madon, il existe plusieurs types de ressources financières :

  • les dotations de l’Etat - sur lesquelles la collectivité n’a pas de prise directe ;
  • les leviers fiscaux : cotisation foncière des entreprises, taxe d’enlèvement des ordures ménagères, versement transport, prix et redevances des services (eau, assainissement, piscine…), subventions ;
  • et enfin, pour les investissements, le recours à l’emprunt.

>> Téléchargez le dossier budget 2016